L'intermittence : un statut incontournable

L'intermittence : un statut incontournable

Sujet d’actualité et ô combien brûlant , la réforme du statut des intermittents du spectacle alimente quotidiennement la presse écrite et télévisuelle.

Nous ne souhaitons pas entretenir la polémique actuelle, mais simplement affirmer notre soutien à tous les artistes, comédiens et techniciens que nous cotoyons quotidiennement et qui dépendent de ce régime non pas par choix mais par obligation.

 

 

L’ensemble des professionnels du spectacle est soumis à une activité saisonnière, avec des pics et des creux. TSE n’échappe pas à cette règle et malgré les 12 personnes composant l’entreprise nous faisons appels et des techniciens free lance pour compléter nos équipes en fonction de la saison. En période de forte activité TSE embauche en CDD environ 80 techniciens, contrats qu’il serait impossible de convertir en CDI vu la multitude de chantiers sur une période donnée ( période qui peut aller d'une journée à 15 jours), surtout si cette dernière est suivi d’une période à faible activité.

Cette situation n'est pas propre à TSE, c'est le quotidien de tous les acteurs du spectacle vivant : compagnies, théatres, prestataires.

Les métiers du spectacle sont des métiers difficiles nécessitant passion et abnégation et le régime de l’intermittence est nécessaire pour combler financièrement les périodes de faible activité professionnelle.

Aujourd’hui nous rendons hommage à tous les techniciens avec qui nous collaborons et qui contribue chaque jour à l’évolution de TSE par leur travail et leurs compétences.

Nous rendons hommage également à tous les artistes, comédiens, musiciens, chanteurs, de notoriété nationale et surtout locale. Grâce à eux nous pouvons sonoriser et éclairer les spectacles, concerts et festivals. Grâce à eux nous pouvons exercer nos métiers.

Merci à vous.